REDON Nathalie

REDON Nathalie

Enseignante-chercheuse

CERI Energy Environment

mail

nathalie.redon@imt-nord-europe.fr

phone

0327712477

Ph. D. in electronics, Nathalie Redon works at IMT Nord Europe as Assistant Professor in the Energy & Environment Research Centre. Her main topics deal with sensors for air quality applications: i/development of air quality sensors based on conducting composites sensitive surfaces for the detection on different pollutants of interest at trace levels (ammonia, formaldehyde, hydrogen sulfid, etc.), ii/detection and quantification of specific gases or particles involved in indoor, ambient air or breath analyses, iii/advanced data treatment based on multi-sensor systems to assess signatures of pollution. She is a member of the LCSQA (Central Laboratory for Air Quality Monitoring) in France, in charge of the development and implementation of metrological evaluation protocols for micro-sensors dedicated to measurement of regulated or non-regulated pollutant.

Concerning indoor air quality topic, her main current projects are dedicated to the development of mobile, autonomous and portable multi-sensor stations, able to qualify individual exposure to air pollutants (VEILLAIR & CERBAIR Project). Multi-sensor stations are also deployed to determine their impact in Individual Dwellings and Psycho-Sociological Analysis of Occupant Behavior (QOUSTO & QALIPSO project). She also contributes to the optimization of the intrinsic dimension of multi-sensor QA stations, to build a dynamic indicator of individual exposure (CAPTAIR & INDEX project)

Academic and industrial collaborations: Universidade Technical de Sergipe (Brésil), Paris Sud University, Atmo Hauts-de-France, TVES Laboratory (Territoires, Villes, Environnement et Société) ULCO University, LADYSS Laboratory (Dynamiques sociales et recomposition des espaces) Paris University, CozyAir, Ellona (ex Rubix), TERA Group, etc.

Funding: ADEME, CARNOT MINES, IRenE (Innovation Recherche en Environnement), Hauts-de-France Region, IMT Nord Europe, ANR, etc.

 

Docteur en électronique, Nathalie Redon travaille à IMT Nord Europe en tant que professeur assistant au sein du Centre de recherche sur l’énergie et l’environnement. Ses principaux thèmes portent sur les capteurs pour les applications de qualité de l’air : i/développement de capteurs de qualité de l’air basés sur des surfaces sensibles composites conductrices pour la détection de différents polluants d’intérêt à l’état de traces (ammoniac, formaldéhyde, hydrogène sulfuré, etc.), ii/détection et quantification de gaz ou de particules spécifiques impliqués dans les analyses de l’air intérieur, de l’air ambiant ou de l’haleine, iii/traitement avancé des données basé sur des systèmes multi-capteurs pour évaluer les signatures de la pollution. Elle est membre du LCSQA (Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air) en France, en charge du développement et de la mise en œuvre de protocoles d’évaluation métrologique pour les micro-capteurs dédiés à la mesure de polluants réglementés ou non réglementés.

En ce qui concerne la qualité de l’air intérieur, ses principaux projets actuels sont consacrés au développement de stations multi-capteurs mobiles, autonomes et portables, capables de qualifier l’exposition individuelle aux polluants atmosphériques (projets VEILLAIR et CERBAIR). Les stations multicapteurs sont également déployées pour déterminer leur impact dans les habitations individuelles et l’analyse psychosociologique du comportement des occupants (projets QOUSTO et QALIPSO). Elle contribue également à l’optimisation de la dimension intrinsèque des stations multi-capteurs d’AQ, pour construire un indicateur dynamique de l’exposition individuelle (projet CAPTAIR & INDEX).

ORCID : 0000-0001-5195-3010

HAL publications